Chants traditionnels du folklore normand par Blaudes et Coëffes de Caen

Madame Messager était musicienne et très sensible à la musique et au chant. Ses premiers centres d'intérêts pour le folklore furent d'abord les chansons : chants que chacun entonnait à la fin d'un repas de fête, mariage, parcye à la fin des moissons, etc, ou encore chansons en chœur, souvent à l'unisson, et bien sûr, les chansons à danser.

Voici 3 chants du répertoire de Blaudes et Coëffes :

Bon cidre doux

Ou « le calvaire du cidre ». Les paroles évoquent la fabrication du cidre en le comparant au calvaire du Christ. Pour renforcer cet effet, les reprises sont en latin, comme à la messe. Ce type de chant est dit « farcy », c'est un genre affectionné des normands.

Adieu les filles du havre

Il s'agit d'un chant de « chariot », comprenez une chanson reprise en chœur par les moissonneurs lors du dernier transport des champs à la ferme, la moisson terminée.

La Rigouette

Une chanson de « maumariée » interprétée par Opportune elle-même. Elle devait avoir 77 ans au moment de l'enregistrement.

Pour mémoire, le groupe a enregistré :

  • en 1946, un 78 tours pour la Phonothèque Nationale au cours d’une grande enquête sur la chanson traditionnelle en France.
  • 1959, un 33 tours de chants et de musiques de danses,
  • 1964, un 33 tours Ricordi, chants et musiques de danses,
  • 1978, participation à l’enregistrement d’un 33 tours, musique et chants du spectacle « La Normandie chante et travaille »,
  • 2002, reprise sur un CD des chants enregistrés en 1959 et 1964 : « Les chansons de Blaudes et Coëffes ».
  • 2002, participation à l’enregistrement d’un disque compact avec l’ensemble des groupes de la Fédération Folklorique Normandie Maine.