Costumes et coiffes de Normandie

Comme les danses, ils sont multiples et varient avec la présentation, son thème, l'activité évoquée, l'époque représentée.

Le Costume traditionnel

Vers 1830-1850, les Normandes portent généralement par dessus plusieurs jupons une robe de droguet et un tablier, un fichu et surtout les jours de fête, une grande coiffe.

Le Normand revêt sa « blaude » et se couvre de sa casquette « à pont ».

» Description détaillée, photos...

Costumes de moisson.

Le costume est plus modeste, généralement composé de vêtements usagés.

La femme se vêt toujours de jupons, d'une jupe, sur la chemise elle enfile un caraco et un fichu. Un bonnet de toile a remplacé la coiffe.

L'homme est en chemise, par dessus, souvent il garde un vieux gilet, et toujours, un mouchoir de cou. Il porte une culotte, et parfois des houseaux pour protéger les jambes.

Aux pieds, tous et toutes chaussent des sabots « buhots ».

» Description détaillée, photos...

Dans les salons

Causette

Vers 1820, les citadins un peu aisés, s'habillent déjà sous l'influence des modes parisiennes.
Les hommes se vêtent d'un pantalon, d'un gilet et d'une veste redingote courte, avec ou sans pans arrière. Sur la tête, ils portent fièrement un chapeau haut de forme de couleur et relativement haut.

Les femmes choisissent des tissus plus délicats et plus fins que les droguets des campagnardes, ce sont des cotonnades, des soieries, et la coupe des robes s'inspire des modèles de la capitale. Pourtant, elles ont conservé leur grand coiffe, si élégantes.

Costumes 1900.

Après la guerre de 1970, les échanges avec des gens d'autres provinces, d'autres milieux s'intensifient et les modes vestimentaires purement régionales s'estompent. Les costumes deviennent sombres. Les femmes portent de stricts ensembles le plus souvent noirs, mais se coiffent d'une bonnette qui demeure un symbole de l'élégance régionale.

La plupart du temps, pour les cérémonies, les hommes s'habillent d'un sobre costume noir et coiffent un chapeau, parfois haut de forme, souvent melon.

» Description détaillée, photos...

Bergères et bergers

Bergères et bergers

Pour danser ces cotillons, danses anciennes du XVIIIème siècle, les filles et les garçons revêtent un costume de petits domestiques des châteaux sous l'ancien régime.

Les Marins.

Marin normand

Au début du XIXème siècle, les costumes des marins-pêcheurs sont typiques à leur métier.

Les hommes portent une sorte de jupe culotte, parfois appelée « cotillon », qui en fait est un vêtement protecteur utile aux tâches de la manœuvre du bateau ou de la pêche.

 

 

Coiffes et bonnettes

Le XIXème siècle marque l'apogée des particularismes vestimentaires régionaux. Les coiffes normandes sont grandes, légères, aériennes.

» Description détaillée, photos...