Costume 1900

Dans la deuxième moitié du XIXème siècle, les grandes coiffes ont tendance à disparaître au profit de bonnettes, plus petites, plus faciles à porter. Elles demeurent encore très particulières selon les terroirs.
Après la guerre de 1970, les temps se sont assombris et les costumes aussi. Les tons bruns, vert foncé, violines s'imposent, et peu à peu le noir domine.

Ensembles, jupes et caracos, noirs pour les dames, ils sont simples et modestes ou élégants et richement ornés de dentelles et de perles de jais selon l'aisance.

Les hommes portent l'habit, pantalon noir ou à rayures et redingotes ou vestes courtes, le chapeau melon ou le haut de forme comme couvre-chef.

La mariée elle-même est vêtue de noir et seuls son châle blanc, son bouquet et sa couronne d'oranger témoignent de l'importance de ce grand jour. La couronne et le bouquet seront d'ailleurs précieusement conservés sous un globe le restant de leur vie.

« Autres costumes